SIAEPA : information aux usagers

DÉPARTEMENT DE GIRONDE
SYNDICAT INTERCOMMUNAL D’ADDUCTION D’EAU POTABLE ET D’ASSAINISSEMENT DE LA BREDE (SIAEPA)

 

Eau du robinet/ traces d’un métabolite de pesticide Information des usagers

Dans le cadre du contrôle sanitaire exercé sur l’eau destinée à la consommation humaine par l’Agence Régionale de Santé (ARS), des dépassements de la limite de qualité sur un métabolite de pesticide, l’ESA Métolachlore, ont été relevés au niveau du forage de Marsalette situé sur la commune de La Brède.

Les valeurs maximales mesurées atteignent 0,17 microgramme par litre (µg/L) pour une limite de qualité fixée à 0,1µg/L.

A ce jour, la réglementation fixe pour les pesticides et leurs métabolites pertinents une limite de qualité à 0,1 µg/L par substance individuelle et à 0,5 µg/L pour la somme. Cette limite de qualité correspond aux seuils de détection des méthodes d’analyses disponibles au début des années 1970 pour les pesticides recherchés à cette époque.

Aussi, l’exigence règlementaire de 0,1 µg/L, applicable à chaque molécule, n’est pas suffisante pour évaluer et gérer, sur le plan sanitaire, une situation de non-conformité des eaux distribuées vis-à-vis des pesticides. C’est pourquoi la gestion des risques sanitaires repose sur des valeurs sanitaires individuelles (Vmax) établies par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) pour chaque molécule depuis 2010.

Le concept de valeur sanitaire maximale (Vmax) s’inscrit dans un cadre dérogatoire défini par un arrêté préfectoral autorisant provisoirement la dérogation. La Vmax n’a vocation à être utilisée que pour une durée limitée dans le temps (période de la dérogation), pendant laquelle des actions de remédiation (amélioration de la qualité de l’eau de la ressource, mise en place de traitements, interconnexion, etc.) doivent être mises en œuvre.

La consommation d’une eau contenant un pesticide ou un métabolite pertinent de pesticide à une concentration inférieure ou égale à la Vmax n’entraîne, sur la base des critères toxicologiques retenus et en l’état actuel des connaissances, aucun effet néfaste pour la santé.

 Pour le paramètre ESA Métolachlore, la Vmax est fixée par I’ Anses à 510 µg/L. Sa valeur maximale de concentration mesurée à ce jour sur le forage étant de 0,17 µg/L, aucune restriction de consommation n’est appliquée.

Le syndicat met en œuvre toutes les actions nécessaires pour réduire l’exposition à ce métabolite, et aboutir au rétablissement de la qualité de l’eau le plus rapidement possible. Ces premières actions consistent à :

– alimenter le territoire préférentiellement par le forage de la Blancherie sur la commune d’Ayguemorte-Les­ Graves, en réduisant les prélèvements réalisés sur le forage de Marsalette,

– mélanger l’eau de Marsalette avec l’eau du forage de la Blancherie pour dilution dès lors que le fonctionnement du réseau le permet,

– réaliser une campagne d’analyses autour du forage de Marsalette sur le réseau de distribution afin de délimiter sa zone d’impact,

– solliciter une dérogation préfectorale durant laquelle le syndicat va pouvoir étudier et mettre en œuvre des solutions pérennes

 

Nous restons à votre disposition pour toute question. Le SIAEPA DE LA BREDE au 05.56.72.01.15 (4 avenue de la Gare – 33650 Saint-Médard-d’Eyrans),
Les services de SUEZ EAU FRANCE au 0977 408 408, L’ARS peut également répondre à vos questions.
Vous pouvez consulter les analyses d’eau sur leur site « solidarites-sante.gouv.fr », résultat du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable.